Créer mon blog M'identifier

Traître

Le 23 mars 2014, 12:59 dans petits poèmes 0

Il lui dit ca et a elle ci...
Disant a la fille qu'il l'aime et qu'il veut d'elle un amour sincère mais discret;
Rapportant le " homme ne doit chercher les anciennes amours de son fidèle " à celui qui lui sert d'ami.
Qui est, selon vous, le dindon de la farce?!
Il croit tromper alors qu'il se fait trompé
Il se voit futé alors qu'il est le dupé.
Il se sent intelligent dans ce milieu ou seul le bête se sent le crâne bourré...
Elle l'aime, non pas lui, l'autre, oui, l'ami trahi.
Leur amour, seuls eux le connaissent.
Il est caché de tout regard,
Il est détourné de toute attention.
Oui, ils l'aiment, pas lui, pas l'autre, les deux...
La complexité de l'affaire fait l'ironie de l'histoire.

 

A mon âme-sœeur...

Le 23 mars 2014, 12:42 dans petites histoires 0

Hier nuit, ma fille vint me voir. Elle semblait pressée. Après qu'elle se fut posée, je remarquai les chaudes larmes qui innondaient son beau petit visage d'ange. Apeurée, je la pris dans mes bras. Pas un mot ne se fut échangé. Le silence qui régnait autour semblait l'apaiser.
Je ne voulu rompre le silence, par manque de respect envers elle. Ce fut elle, enfin raisonnée à se confier à moi, qui fit le premier pas.
_ Mère, je l'aime de tout mon coeur. Lorsque je suis avec lui, je suis moi-même. Jamais je ne me suis sentie bien en la présence d'un homme. Je ne pus imaginer ma vie sans lui. Vivre loin de lui m'est impossible. Hélas, Il part, il part de suite. Peut-être, serait-ce la dernière fois que l'on se verra afin de se donner le dernier baiser. S'il me quitte, je meurs car mon coeur ne bat que pour lui.
Elle retomba dans mes bras, s'effondra en larmes. Elle pleura comme jamais elle n'eut pleuré de sa vie. Ses pleurs furent aussi douloureux qu'une brûlure de braises. La situation fut des plus complexes. J'eus, je crois, placé les mots juste afin d'essayer de lui venir en aide.
_ l'homme ne choisit pas de devenir ce à quoi il finit par ressembler. Les circonstances de la vie font que certains d'entre nous finissent par devenir responsables; responsables de leurs propres actes.Tu l'aimes, lui t'adore. Je montrerai du doigt le temps, qui fut hélas court et qui ne vous laissait aucunement une chance de vous retrouver, comme fautif. Va, ma fille! Si tu ne veux pas que le bonheur t'échappe alors file, va le trouver, empêche le train de te prendre ton amour sinon malheureuse tu finiras.
Elle courut, encore et encore. Elle semblait transportée par une force surnaturelle. Ceci prouverait que <L'amour donne des ailes>. Elle apercevait l'homme de sa vie, devant la gare, qui jetait un coup d'œil sur sa montre, un autre sur la voie ferrée. Le train eut prit du retard. Coïncidence ou destin?
Elle arriva devant lui à moitié morte, toute essoufflée, le front en sueur, les joues rouges, la gorge sèche tel un puits tari.
Il fut surpris de la voir là.
_ Mais... Mais que fais-tu là?
_ (Le regardant d'un air attendrit, triste et émouvant) ... Paul, je t'aime!
Ce fut les seules paroles qui sortirent de sa bouche fine asséchée. Il la regardait, fasciné, amoureux. Et comme si ce ne fut que ces deux seules paroles qu'il attendait, il se livra corps et âme à elle, comme un gamin tétant le sein de sa mère.
_ Lisa, je t'aime aussi. Je n'ai pu te le dire car les mots me manquaient. Je veux vivre avec toi; passer le restant de mes jours avec toi; me réveiller chaque matin et pose sur moi, ton beau sourire tout doux. (lui parcourant les lèvres du doigt).
_ Ne pars pas alors. Reste avec moi, je t'en prie. Marions nous.
Il l'embrassa tendrement et amoureusement. Une larme glissa sur sa joue, une larme de joie comme ma mère dirait.
_ je pensais ne jamais vivre ce moment là...
L'amour est sûrement le plus bel sentiment au monde. Lorsque l'on le laisse nous filer entre les doigts, sa vie, on la passe à regretter le "pourquoi" qui nous a mené où nous nous trouvons au moment où ça nous travaille.
Quand vous êtes amoureux, aimez de toute votre âme, de toute votre conscience. Ne laisser nulle place à tout ce qui semblera vouloir vous en séparer. L'amour n'a pas de barrière; seulement le fait de ne pas dire à celui pour qui bat notre coeur, à quel point nous l'aimons, peut s'avérer être une frontière sans passeport.